Oboe Paris, joueuseRetour aux sources en 2015

Voici, après une 14ème édition d’OBOE Paris concentrée sur la création et la musique moderne, un festival qui retourne aux sources du répertoire du hautbois : le Baroque, infinie ressource pour les hautboïstes.

Agrémentée de quelques touches de contemporain et de moderne, cette 15ème édition sera pleine de belles surprises, grands interprètes et superbes lieux où écouter ce magnifique instrument dans son intimité et sa force.

OBOE Paris vous attend nombreux cette année encore. Vous le savez, le festival a aussi pu atteindre ses 15 ans (le temps passe vite !) en grande partie grâce à votre générosité, n’étant pas subventionné mais seulement sponsorisé par le monde du hautbois et de l’édition musicale.

Également au programme de l’année 2015, deux master classes par deux grands professeurs étrangers. Ces classes sont ouvertes à tous et gratuites, une très belle occasion pour les hautboïstes de tous niveaux désirant se perfectionner en s’ouvrant au monde.

Ne perdez pas un seul de ces concerts : chacun d’eux vous fera vivre quelque chose de neuf par l’intermédiaire de cet instrument magnifique qui inspire de plus en plus nos compositeurs contemporains et qui n’a pas fini de nous étonner par sa versatilité.

« Une manifestation unique en son genre, entièrement dédiée à cet instrument-phare de l’orchestre dont l’Ecole française est probablement la plus prestigieuse du monde. » [La Terrasse]

« Instigué il y a huit ans par la fameuse hautboïste Marika Lombardi, ce festival permet de goûter pleinement aux charmes de l’instrument ». [Le Pariscope]

« Souvent admiré dans l’orchestre pour sa douceur acidulée, le hautbois est peut-être moins connu comme instrument soliste. Voilà de quoi réparer cet oubli grâce à d’excellents interprètes ». [La Croix]

« On peut enfin se régaler de la finesse poétique et agreste de ce merveilleux instrument (…) que l’on met rarement en vedette hors de l’orchestre. (…) Une série de concerts où l’on entendra le hautbois dans tous ses états ». [Le Figaroscope]