Oboe Paris, joueuse

Après une année de musique à distance

Le festival OBOE revient au nom de la découverte et de la création, en passant par le baroque et l’improvisation. Plusieurs concerts seront dédiés cette année à la création de nouvelles pièces pour le hautbois (sonates et concerto).

Entre janvier et juin 2022 de nombreux concerts, de nombreux lieux différents ainsi que quelques master class passionnantes feront de ce festival un rendez-vous toujours aussi important pour les amateurs du hautbois et de la musique de chambre.

Après deux master class qui ouvriront la danse, le premier concert aura lieu le 10 février au Triton avec notre formidable Oboman (Jean-Luc Fillon) autour de son dernier CD avec hautbois et didgeridoos. Il sera suivi par un recital unique autour de la création de 4 pièces pour hautbois et piano, et hautbois d’amour et piano. Le concert sera diffusé en direct depuis l’Atelier de la main d’Or sur la platforme RecitHall le 12 février à 20h.

Le reste des concerts aura lieu, on l’espère, en présentiel. Alors venez nombreux nous soutenir et écouter cet instrument envoûtant !

Nous avons le plaisir d’accueillir cette année Jean-Pierre Arnaud, Clémentine Buonomo, Guillaume Cuiller, Fabio D’Onofrio, Jean-Luc Fillon, Marika Lombardi, Jonathan Erwin Malnoury ainsi que les élèves du CMA9 et du CRD de Pantin.

Consultez le programme

« Une manifestation unique en son genre, entièrement dédiée à cet instrument-phare de l’orchestre dont l’Ecole française est probablement la plus prestigieuse du monde. » [La Terrasse]

« Instigué il y a huit ans par la fameuse hautboïste Marika Lombardi, ce festival permet de goûter pleinement aux charmes de l’instrument ». [Le Pariscope]

« Souvent admiré dans l’orchestre pour sa douceur acidulée, le hautbois est peut-être moins connu comme instrument soliste. Voilà de quoi réparer cet oubli grâce à d’excellents interprètes ». [La Croix]

« On peut enfin se régaler de la finesse poétique et agreste de ce merveilleux instrument (…) que l’on met rarement en vedette hors de l’orchestre. (…) Une série de concerts où l’on entendra le hautbois dans tous ses états ». [Le Figaroscope]